Une nouvelle façon de découvrir Fort Dauphin , à travers le site de LAVASOA: www.lavasoa.com

Publié le par Anne

 

Bonjour a tous , fidèles lecteurs ou futurs visiteurs de la merveilleuse région de Fort dauphin.

 

Notre petite ville de 40 000 habitants , située dans une endroit paradisiaque entre mer et montagne, est restée fidèle à elle même , malgré l'installation d'un géant minier :Rio Tinto , il y a 3 ans , venu exploiter le minerais l'Illménite.

 

fevrier-09-a-lokaro-122.jpg

 

Nous avons craint beaucoup pour l'ambiance  bonne enfant de cette petite ville du sud Malgache,  pour l'environnement aussi dans les mangroves alentours  , pour  la polution des eaux de la ville , pour la poussière, ect...

 

Le constat est que la phase d'installation de la Mine étant terminée ( donc tous ou presque tous les travailleurs expatriés sont partis), que les travailleurs  de la mines malgaches sont parqués dans des campements en dehors de la ville  (Ils sont pour la plus part des hauts plateaux et travaillent du matin au soir sur le site Minier de Mandena), que le grand port d'Ehoala , a finallement une activitée très faible, la mine d'illménite ne change rien au découvreurs de nature que nous sommes, car il suffit de faire 10 a 15 kms vers l'ouest pour trouver des paysages totalement vierges.

 

Cependant la crise mondiale en général et la crise malgache qui sévit depuis 3 ans ont certainement ralentis les efforts de la multinationale Anglo- Australienne,  et on ne saurait dire ce qu'il en sera dans quelques années?

Le travail social  , fait par la mine sur les population locale est inexistant, les routes sont délabrées et les écoles  en mauvais état. a suivre donc ...

 

Mais en attendant si l'envie vous prend de venir décourvir le paradis de nature de cette région très spéciale du SUD EST MALGACHE, allez d'abord faire un tour sur notre tout NOUVEAU Site INTERNET:

www.lavasoa.com

 et écrivez nous ! nous sommes là pour répondre à vos questions! à tres bientot

 

Toussaint-2008-001.jpg baleines-devant-fort-dauphin.JPGAnne et Eric

Commenter cet article