Le retour Tuléar Ampanihy Fort dauphin en Minibus

Publié le par Anne

Le retour de Tuléar à Fort dauphin, a été houleux..sympathique , comique souvent , nous avons circulé de pannes en pannes :du cardan , au croisillon , jusqu'à la courroie de distribution qui nous a laissé sur place ,c'est le cas de le dire...

Pose repos dans l'Hôtel "Angora" à Ampanihy... OUf ,un lit ,une douche au sceau et des oeufs au plat... On a repéré la voiture Nissan "à gauche  de la photo" avec deux Vazahas seuls qui vont dans la meme direction..., si nous retombons en panne ils nous prendrons surement en STOP!
Bingo !, le lendemain à 7 h du matin , nous sommes en panne à 1h (ou 25 kms ) d'Ampanihy ,en direction de fort dauphin, courroie de transmission Cassée, Merci les vazahas qui nous ont pris en stop...
(pour l'histoire les deux jours suivant Eric resté à garder la voiture au bord de la route, n'a pas revu un autre 4X4 qui aurait pu nous emmener...)

L'ambiance n'en a pas moins été très bonne, les filles ont été d'une patience et d'une bonne humeur à toute épreuve, même 10 heures sans arrêt entre Amapnihy et Fort dauphin , avec des vazahas qui conduisaient tout droit dans les trous et des sauts au plafond à chaque marre de boue , ne les ont pas fait craquer...Bravo les filles!

Nous avons même eu droit à un petit tour de taxi brousse ( une heure seulement), musique a + 1000 décibels, cahin caha sur les pistes , sourires sur toutes les banquettes, des sacs de riz sous les pieds, le bonheur du voyage !

Eric fidèle à sa réputation est venu à bout de toutes les pannes ,les plus farfelues, avec patience et persévérance! Bravo Eric, et nous avons dût tout de même malheureusement, l'abandonner au bord de la piste avec le Minibus et sa courroie cassée pendant deux jours et deux nuits en attendant la nouvelle courroie! qui venait de Tuléar en taxi brousse avec un mécano..14h au moins de route...

Quelques photos ci dessous prisent lors de la deuxième grosse panne dans la brousse, ou nous avons passé la nuit.

5h du mat, réveil dans la brume en bord de route...Nationale.... de bouillasse...

 Eric "tâte " la boue pour déceler d'éventuelles grosses pierres cachées.... dire qu'il y en a qui viennent de loin pour se baigner dans la boue et être en bonne santé?



 
En attendant un éventuel sauveteur à 6h du mat... la route par laquelle nous sommes arrivés: La nationale.
Eric monte la  garde devant le camion avec une lance de sa fabrication. et y restera trois jours et trois nuits...




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article